5 minutes pour apprendre à entretenir son cuir

Durable, solide, résistant, isolant… Le cuir est une matière fascinante aux caractéristiques multiples ! Correctement et régulièrement entretenu, le cuir, grâce à son incomparable qualité, est le choix le plus durable
Article

Les bases de l’entretien du cuir

L’entretien du cuir : une habitude aux nombreux bienfaits

De nombreux bénéfices récompensent les propriétaires soigneux d’articles en cuir. Au-delà du plaisir esthétique de porter des chaussures parfaitement cirées, il est plus économique et écologique d’acheter des produits en cuir pouvant être entretenus et portés longtemps. Au fil des années, ces objets s’enrichissent également d’un attachement émotionnel précieux.

Le cuir est une matière organique. Comme notre peau, il porte les marques de sa vie passée. Le cuir craquelle, s’assouplit, et cela fait partie du charme de la matière. Il se patine avec le temps, mais aussi en fonction de son entretien.

Un cuir bien entretenu conserve son esthétique, sa souplesse et sa longévité. Il peut être porté pendant des années et se transmettre d’une génération à l’autre. Porter son sac en cuir préféré à chaque étape de sa vie, remettre à neuf celui de sa grand-mère ou le bracelet d’une montre en cuir vintage, et les transmettre à son tour est possible grâce à quelques bonnes habitudes. Suivez notre guide !

Reconnaitre son cuir pour mieux l’entretenir

Des sneakers en cuir lisse ou un sac à main en cuir velours ont des usages et besoins d’entretien différents. Reconnaitre chaque finition permet de choisir un cuir pour ses spécificités et de lui offrir un soin adapté.

  • Cuir lisse : Le plus répandu, il est également le plus facile à entretenir
  • Cuir grainé : Moins délicat, idéal pour la maroquinerie et les accessoires de la vie quotidienne. Nettoyage et brossage permettent de sublimer sa texture.
  • Cuir verni : Lisse, d’une brillance incomparable et déperlant, ce cuir rigide est le plus facile à entretenir.
  • Nubuck et cuirs velours : leurs textures délicates nécessitent un entretien spécifique pour éviter taches et marques de pluie.
  • Cuir nappa : Très souple et travaillé en pleine fleur pour un effet seconde peau, il nécessite un soin particulier pour maintenir sa douceur.
  • Cuir de mouton et peaux retournées : demandent une attention particulière et un nettoyage chez un spécialiste du cuir pour préserver leur aspect naturel.
  • Cuir d’agneau plongé : Favori de la maroquinerie de luxe et de la ganterie, il est parmi les plus délicats. Un entretien méticuleux permet de garder son soyeux.

Les étapes & astuces pour l’entretien du cuir

Comment nettoyer le cuir ?

Avant de commencer, il faut toujours dépoussiérer le cuir à l’aide d’un chiffon propre et sec, d’une microfibre ou d’une peau de chamois. Pour un cuir grainé, employez une brosse souple.

  • Nettoyez vos baskets en cuir lisse en appliquant de la crème à l’huile de jojoba sur un chiffon toujours noué autour de deux doigts. Uniquement pour les bordures de semelles, vous pouvez aussi utiliser une éponge magique humidifiée.
    Pour les autres cuirs (non délicat), utilisez une éponge humidifiée avec du savon de Marseille pour un nettoyage en profondeur.

  • Pour vos bottines et chaussures en cuir nubuck, passez-les sous l’eau (déminéralisée de préférence). Dans un ramequin, préparez un mélange à quantité égale d’eau et de nettoyant spécial nubuck. Prenez une petite brosse à poils durs et imbibez là dans la préparation.  Frottez avec des petits mouvements circulaires et faites bien mousser ! Rincez puis laissez sécher.

Entretenir des bottes en nubuck

FFF

Pour finir, brossez vigoureusement le nubuck avec une brosse laiton afin de remonter le poil.
Une règle d’or : n’immergez jamais le cuir dans une solution chimique ou abrasive !

Comment enlever une tâche sur le cuir ?

  • Analysez d’abord l’origine de la tâche.
  • Pour éviter de décolorer le cuir, veillez à ne jamais frotter ou gratter la tâche.
  • Tamponnez délicatement à l’aide d’eau vinaigrée, ou d’essence de térébenthine ou encore d’alcool à 90°.

En cas de doute, faites appel à un professionnel du nettoyage du cuir (artisan cordonnier).

Comment hydrater et raviver l’éclat du cuir ?

Maintenant que votre cuir est bien nettoyé, il doit être hydraté et protégé pour résister à l’usure du temps, à la sueur, au sébum, aux produits cosmétiques, et aussi aux intempéries. Pluie, humidité ou lumière excessive (cause de dépigmentation) ne sont pas tendres avec lui. C’est encore une fois le type de cuir qui guide le choix du produit de soin le plus adapté pour raviver son éclat.

Hydratez : sacs, gants, petite maroquinerie et vêtements en cuir préfèrent l’application d’un baume, d’une crème rénovatrice ou d’un lait cuir incolore nourrissant appliqué à l’aide d’un chiffon noué entre deux doigts en faisant des mouvements circulaires.
Les chaussures en cuir préfèrent les cires dures, les vêtements et accessoires des cires molles.
Un cuir verni peut-être humidifié avant l’application d’huile de lin ou d’huile spéciale cuir verni. N’utilisez jamais de cire.

Cirez : choisissez la teinte d’origine du cuir (pensez au cirage blanc pour vos baskets blanches). Et saviez-vous qu’il est recommandé de cirer sa veste en cuir ? Une petite quantité, appliquée à l’aide d’un chiffon noué entre deux doigts en faisant des mouvements circulaires suffit à nourrir le cuir et le rendre éclatant.

Les cuirs dits velouteux et nubuck, croûte de cuir ou cuir velours, apprécient un nettoyage à l’eau, mais pas le cirage.

Une teinture s’effectue chez un professionnel, jamais à l’aide de cirage.

Faites briller : prenez une brosse à reluire et frottez vigoureusement baskets, chaussures en cuir lisse, accessoires de maroquinerie, mais aussi vestes et vêtements en cuir : brillance assurée !

Pour les cuirs nubucks, préférez une brosse laiton plus adaptée.


Comment protéger le cuir ?
 

Pour terminer votre soin, appliquez un spray imperméabilisant qui protège de l’eau, et aussi des tâches. La plupart des cuirs (exceptés les cuirs vernis) sont à imperméabiliser tous les six mois environ, plus régulièrement en cas d’averses fréquentes. Utilisez un spray coloré ou incolore adapté au cuir de vos sacs et chaussures, mais aussi à votre veste en cuir ou au cuir nubuck.

Les techniques & gestes de protection adaptés au cuir

Lorsque vous rangez vos objets en cuir, au changement de saison par exemple, veillez à correctement les protéger.

Comment bien ranger ses chaussures et ses sacs en cuir ?

  • Après chaque utilisation, glissez une paire d’embauchoirs en bois (cette matière naturelle absorbant l’humidité) dans vos chaussures.
    Pour vos bottes hautes, rangez-les à plat ou utilisez des tendeurs pour éviter qu’elles ne se déforment.
  • Pour vos sacs, retirez anses et bandoulières et enroulez-les dans du papier de soie. Glissez-les dans le sac ou sa boîte. Pour éviter leur déformation, ajoutez aussi du papier de soie à l’intérieur du sac.
  • Rangez vos accessoires en cuir (ceinture, portefeuille, pochette, etc.) dans une housse ou un pochon individuel à l’abri de l’humidité et de la lumière.

Comment ranger ses vêtements en cuir ?

  • Manteaux en peaux lainées, perfecto et manteaux en cuir se rangent propres et secs sur des cintres dans une housse de protection, à l’abri de l’humidité et de la lumière.
  • Laissez suffisamment d’espace entre chaque cintre pour éviter que vos vêtements ne se déforment.

Les 5 erreurs les plus courantes à éviter

Erreur n°1 : Oublier l’étape cordonnerie

Quelques jours après avoir porté vos nouvelles chaussures, une visite chez le cordonnier s’impose. Semelles, demi semelles et talons en cuir ou caoutchouc éviteront l’usure accélérée de la semelle d’origine. Ces interventions préventives permettent de préserver l’esthétique, le confort et la fonctionnalité de vos chaussures, tout en offrant un meilleur rapport qualité prix à long terme.

Erreur n°2 : Oublier d’imperméabiliser son sac en cuir

Si les chaussures sont souvent imperméabilisées, pensez à faire de même pour les gants en cuir, les vêtements, sacs à main ou sacs de voyage en cuir. Soumis à des conditions météorologiques variables, ils méritent bien ce traitement préventif.

Erreur n°3 : Ne pas nettoyer vos vêtements et chaussures avant de les ranger

Au quotidien, un rapide nettoyage et brossage permet de prendre soin de ses chaussures. Et avant de les ranger jusqu’à la saison prochaine, vérifiez s’il convient de les confier à un cordonnier.

Erreur n°4 : Porter ses chaussures en cuir sans les aérer

Aérez vos chaussures à l’air libre lorsque vous ne les portez pas. Les laisser respirer contribue à la bonne santé de vos chaussures comme de vos pieds.

Erreur n°5 : Exposer le cuir à une lumière excessive

Comme notre peau, le cuir est sensible. Pour prévenir la décoloration et la dépigmentation, évitez de ranger vos sacs ou vos chaussures près d’une fenêtre avec un rayonnement UV direct ou une source d’éclairage trop intense (lampe halogène). Ce conseil est précieux pour les professionnels souhaitant exposer leurs créations en cuir en vitrine.

Et plus si affinités

Adopter une routine dédiée à l’entretien du cuir permet de profiter plus longtemps de ses vêtements et accessoires, et de garder leur beauté intacte.

Si vous avez besoin d’encore plus de conseils pour l’entretien ou la réparation de vos objets en cuir, rendez-vous chez votre artisan cordonnier pour bénéficier de son expertise et découvrir les produits adaptés au soin de votre cuir. Un appel à la marque d’origine de votre produit, est également un bon réflexe.

Les conseils en vidéo